- Quelles sont les formalités pour la demande d'une carte d'identité - 
 


Remplir un formulaire spécial délivré sur place et apposer son empreinte digitale sur le formulaire.

Fournir deux photos d'identité identiques, récentes et parfaitement ressemblantes, de face, tête nue (format 35mm x 45 mm)
Présenter les pièces justificatives :
- de la filiation : soit un extrait d'acte de naissance, soit le livret de famille ;
- du domicile : dernière facture de téléphone, de gaz électricité, quittance de loyer (deux pièces différentes sont exigées) ;
- de nationalité : un certificat peut être demandé. Il n'est pas exigé pour les Français nés à l'étranger ou dans les anciennes colonies, s'ils présentent en plus de leur ancienne carte d'identité, plusieurs documents comme : passeport, livret militaire, carte d'électeur, de fonctionnaire...
À noter : la validité d'un certificat de nationalité n'est pas limitée dans le temps.

Les femmes doivent présenter aussi, s'il y a lieu, une pièce justificative :
- du mariage (en cas de demande d'inscription de sa situation matrimoniale sur la carte) : livret de famille ;
- du divorce (s'il n'est pas mentionné sur les pièces d'état civil) : une expédition du jugement ;
- du décès du conjoint (dans le cas où l'intéressée désire que figure sur la carte la mention " veuve X... ") : une pièce d'état civil mentionnant le décès (livret de famille ou acte de décès du conjoint).


Les mineurs non émancipés, quel que soit leur âge, doivent se présenter accompagné de son père ou de sa mère, à moins de produire une autorisation écrite de l'un ou l'autre établie sur une formule spéciale délivrée par le commissariat ou la mairie. Il faudra également produire un justificatif de l’autorité parentale (extrait d'acte de naissance du mineur comportant la mention du nom et du prénom des parents).


Les personnes hébergées chez des parents ou amis doivent fournir une attestation d'hébergement accompagnée d'une pièce d'identité et d'une pièce justificative de domicile de la personne qui héberge ainsi qu'un document administratif au nom du demandeur portant la même adresse (carte d'assuré social, d'étudiant…).


Les personnes sans domicile fixe ne pouvant apporter la preuve de leur domicile doivent fournir une attestation établissant leur lien avec un organisme d'accueil figurant sur une liste établie par le préfet (à Paris, par le préfet de police).
 

Quels en sont les frais 
 

La carte d’identité est gratuite pour une première demande, ou si l'ancienne carte est présentée.

Si l'ancienne carte nationale d'identité ne peut pas être présentée parce qu’elle a été volée ou perdue, la nouvelle coûtera 25 euros en timbre fiscal.
 

Délai d'obtention
 

Pour une première demande le délai est de 7 jours minimum, idem pour un renouvellement. En cas de perte ou de vol, il peut aller jusqu’à 3 semaines.

Les délais peuvent varier suivant les villes. Depuis l'instauration de la gratuité, ils sont très longs, entre plusieurs semaines et plusieurs mois.

La carte est remise personnellement au demandeur au lieu de dépôt du dossier. Il doit remettre son ancienne carte qui sera détruite.
 


Que faut-il faire en cas de perte ou de vol 
 

Présenter un exemplaire de la déclaration de perte ou de vol établi par le commissariat ou la gendarmerie du lieu supposé où s'est produit la perte ou le vol (se reporter à nos conseils sur la déclaration de perte de papiers officiels).

Accomplir toutes les formalités d'une première demande. Il n’est jamais délivré de duplicata.
 

 

Pour changer sa carte en cours de validité

 

Si l'on désire changer sa carte alors qu'elle n'est pas périmée (changement d'adresse ou changement d'état civil qui résulterait d'un mariage par exemple, ou lorsque la photo d'un enfant n'est plus ressemblante), les formalités sont les mêmes que lors d'un renouvellement.